La Maison Familiale du Jean-Paul II

Le prix des billets réservation en ligne Réservation téléphonique

Réservez vos billets

 

Heures de réservation:
9h - 13h
du lundi au vendredi
Les réservations sont acceptées jusqu'à trois mois à l'avance de votre date d'arrivée.

+48 33 823 35 65

 

+48 33 823 26 62

   

Pontificat

Jean-Paul II devint chef de l’Église catholique, le 16 Octobre 1978, en tant que 264e pape dans l’histoire. Ses 27 ans de pontificat furent certainement l’un des événements les plus importants du siècle dernier. Il fut le premier pape qui chercha si fortement à comprendre le monde moderne et résoudre les problèmes de la civilisation. Il se montra préoccupé non seulement par les questions religieuses, mais aussi celles de la politique, de l’économie, et aussi celles liées à la société et à la culture. Son message fut adressé à des gens de différentes cultures, races et croyances. ll était le proclamateur de la paix et de la compréhension basée sur le respect mutuel et sur la tolérance. Il conduisit le dialogue interreligieux avec le judaïsme et l’islam. Grâce à son activité extraordinaire et aux enseignements universels, Jean-Paul II était présent dans les médias (presse, radio et télévision), à travers le monde. Ses textes furent traduits dans des dizaines de langues, les rencontres avec lui attirèrent des centaines de milliers de fidèles. Pendant de nombreux pèlerinages, il visita des grandes villes, des lieux de culte, et des petites communautés. Toujours ouvert au monde et aux autres, il diffusa les valeurs chrétiennes dans le monde entier. Grâce à son pontificat, il essaya de rendre le monde meilleur, et aussi de nous enrichir spirituellement, nous – les gens.
Le pape Jean Paul II prêcha ses enseignements à travers:

motyw_list_1• Encycliques (emises un total de 14), Exhortations Apostoliques (15), Constitutions Apostoliques (11);
• Lettres Apostoliques aux fidèles, aux familles, aux prêtres;
• Messages – les messages envoyés à des gens dans une situation particulière, qui avaient besoin de soutien et d’encouragement; Saint-Père annoncait son message, entre autres, lors de la Journée mondiale de la Paix, la Journée mondiale de la jeunesse, la Journée mondiale du Malade;
• Discours et Homélies prêchés à différentes reprises, au cours des nombreux pèlerinages

 

Une place spéciale dans son message avaient des questions liées à l’enseignement aux jeunes et aux familles:
Ces deux domains des pastorals, ce sont des domaines particulièrement bien-aimées: la pastorale des jeunes et la pastorale des mariages, c’est à dire celle de familles; elles costituaient un ensemble, l’une provenait de l’autre; parfois je disais aux pasteurs académiques: Oui, c’est bien que pendant votre conférence, vous entreprenez une variété de sujets, mais vous ferez encore mieux si vous préparez les jeunes, qui sont l’intelligence du futur, à vivre dans le mariage et dans la famille chrétienne.”

”Les universités dans l’enseignement de Jean-Paul II”, p. 106, le discour de 8 Juin 1979.

“La famille, pour de nombreuses raisons, c’est la première et la plus importante voie. C’est une voie universelle, en restant à chaque fois, une voie spécial, unique et irremplaçable, comme chaque personne est unique”.

„Famille, que’est ce que tu dis sur toi-même?”, p. 59-60, lettre aux familles de 2 II 1994, Cracovie 1995.
rodzina-1“La famille, en tant que communauté fondamentale et irremplaçable d’éducation, est l’agent privilégié de la transmission des valeurs religieuses et culturelles qui aident la personne à forger son identité. Fondée sur l’amour et ouverte au don de la vie, la famille porte en elle l’avenir même de la société”. „Rodzina jako podstawowa i niezastąpiona wspólnota wychowawcza jest środowiskiem stwarzającym najlepsze warunki do przekazywania wartości religijnych i kulturowych, które pomagają człowiekowi w ukształtowaniu własnej tożsamości. Zbudowana na miłości i otwarta na dar życia, rodzina nosi w sobie przyszłość społeczeństwa.”
„De la famille naît la paix de la famille humaine”, Message pour la célébration de la XXVIIème Journée Mondiale de la Paix, 1er janvier 1993

“c’est au sein de la famille en effet que naissent les citoyens et dans la famille qu’ils font le premier apprentissage des vertus sociales, qui sont pour la société l’âme de sa vie et de son développement.”

“Exhortation Apostolique sur les tâches del la famille chretienne dans le monde d’aujourd’hui. Familiaris consortio”, 22 XI 1981.

Comme un humaniste éminent, il mentionna la sphère des arts et de la culture, en insistant sur l’importance de la créativité dans la vie humaine:

“La famille, le travail et la culture sont trois axes essentiels autour desquels se tisse la vie de l’homme, se réalise son humanité, se construit sa personnalité chrétienne de fils de Dieu, frère de ses semblables et maître de la création. Ce sont des lieux universels, déterminants pour le développement intégral de l’homme et l’apport original de l’Évangile à la vie sociale; ce sont des lieux qui interpellent”.

„Au Conseil Pontifical pour les Laïcs à Castel Gandolfo”, 5 X 1981.

„L’homme qui vous adresse ces paroles doit sa propre formation spirituelle, depuis les débuts, à la culture polonaise, à sa littérature, à sa musique, à ses arts plastiques, au théâtre, à l’histoire de la Pologne, aux traditions chrétiennes polonaises, aux écoles polonaises, aux universités polonaises. Restez fidèles à ce patrimoine! Faites qu’il soit le fondement de votre formation ! Faites-en l’objet de votre noble fierté! Conservez et multipliez ce patrimoine ; transmettez-le aux générations futures!”

„Aux jeunes, sur la Colline de Lech (a Gniezno), 3 VI 1979”.

Il percevait la vie humaine comme un pèlerinage, comme une étape de voyage de l’homme menant vers Dieu:

„Nous allons en pèlerinage dans ce monde et nous sommes des voyageurs qui ne peuvent pas oublier leur but réel et ultime: le ciel”, “Catéchèses du Pape, Année Sainte 2000”
p. 216, la catéchèse de 28 février 2001 à Czestochowa, 2001.

“La vie humaine, c’est une passage. Ce n’est pas une vie entière jusqu’à la fin, la vie n’est pas fermée entre la date de naissance et la date du décès. La vie est ouverte vers l’accomplissement en Dieu. Chacun de nous se sent douloureusement proche de la fin de vie; les frontières de la mort. Chacun de nous est conscient que l’homme ne rentre pas complètement dans ces limites, qu’il ne peut pas mourir complètement.
Jean-Paul II au peuple de Dieu”, pages. 126-127.

“Surtout, il essaya de nous Dire: comment vivre une vie humaine, de sorte qu’il soit authentique et digne de notre patrimoine en tant que Polonais et Chrétiens, de sorte qu’il soit noble et bon, ouvert envers Dieu et envers les homes”

„Lettre à l’environnement de 8 I 1997”, „ Le compte rendu de la route. Souvenirs du ministère inconnus de Karol Wojtyla”, p. 326, Cracovie 1999.